Le fonctionnement de l'AEG

Présentation de l'AEG et de la REG

Le fonctionnement de l'AEG

On devient membre de l’Association à titre individuel, sur présentation de deux parrains à jour de leur cotisation et après approbation des membres de l’Association. L’Association compte actuellement environ 400 membres actifs. Sa gestion est assurée par des enseignants - chercheurs et des chercheurs, de façon entièrement bénévole. L’Association est dirigée par un président, désigné pour un an, par les autres membres du bureau, soit deux vice-présidents, un secrétaire général, un secrétaire général adjoint, un trésorier et un bibliothécaire, et par un comité de vingt et un membres (renouvelés par tiers chaque année). 
L’Association tient des réunions mensuelles, tous les premiers lundis du mois, de novembre à mai, habituellement dans la bibliothèque de l’UFR de grec de Sorbonne Université (depuis novembre 2020, en raison de la pandémie, les séances se déroulent à distance par visioconférence). La séance du mois de novembre est l’occasion de faire le compte rendu des colloques qui ont marqué l’année universitaire précédente dans les différents domaines des études grecques ; elle comprend également une conférence inaugurale. Les séances de décembre à mai comportent deux conférences, dont les sujets touchent à tous les champs de l’hellénisme, avant tout antique, sans que cependant l’hellénisme byzantin soit exclu. On y traite ainsi de littérature, philosophie, religion, philologie, histoire, archéologie, sans négliger les disciplines dites « auxiliaires » : épigraphie, numismatique, papyrologie, iconographie. Une liste de diffusion par mail permet, en outre, de tenir les membres informés de l’actualité de nos études et de relayer les appels à communication. 
Chaque année au mois de mai, la commission des prix décerne sept prix, assortis d’une somme versée au lauréat. Ces prix sont : 
– le prix de l’Association, existant depuis 1868, lorsque Henri Weil le reçut pour son édition des sept tragédies d’Euripide ; 
– le prix Zographos, décerné en 1868 à Édouard Tournier pour son édition des tragédies de Sophocle et attribué en 1868 à Anatole Bailly pour son Manuel des racines grecques et latines
–  le prix Théodore Reinach, du nom du professeur de numismatique au Collège de France bâtisseur de la villa Kérylos, prix qui distingue souvent des ouvrages de philosophie ou de religion ; 
– le prix Zappas, associé d’abord à un don à l’Association en 1889 pour soutenir la Revue des études grecques, et depuis 1892 à un prix du même nom ; 
– le prix Delepierre, créé en 1979 à la mémoire du numismate Jean Delepierre ; 
– le prix Desrousseaux, associé à la mémoire d’Alexandre-Marie Desrousseaux, aussi célèbre par sa carrière politique que par son œuvre d’helléniste ; 
– le prix Raymond Weil, créé en mémoire de Raymond Weil, réviseur et éditeur de maints volumes dans la Collection des Universités de France.
L’assemblée générale du mois de juin procède à l’élection du bureau et au renouvellement du comité. Elle est marquée par le rapport du secrétaire général, qui annonce le palmarès des prix et fait l’éloge des ouvrages primés, par le rapport du trésorier et par le discours de clôture du président, qui revient sur les grands moments de l’année et rend hommage aux membres disparus pendant son mandat. Ces rapports et ce discours sont publiés dans les Actes de l’Association. 

L’Association des Etudes grecques a son siège social à :
Faculté des Lettres, Sorbonne Université
1, rue Victor Cousin
75230 Paris cedex 05
lettres-asso-etudesgrecques@sorbonne-universite.fr

Pour le calendrier et le programme des séances, voir l’onglet "Accueil", rubrique "Actualités".